Polyuréthane

Oniros propose dans sa gamme 2 matelas conçus et réalisés avec des matériaux faisant partie de la famille des mousses polyuréthanes. Pour vous permettre de bien comparer et choisir en toute connaissance de cause le futur matelas de votre enfant, savoir identifier les différents types de mousses qui existent sur le marché est un des critères majeurs à prendre en considération.

Mousses polyuréthanes, comment faire la différence ?

Parmi les mousses polyuréthanes traditionnelles, on peut distinguer deux catégories :

  • Les mousses polyéthers (souvent appelées commercialement à tort, mousses polyuréthanes) :
    Ce sont les mousses d’entrée de gamme, faciles à reconnaître, car leur densité est uniquement comprise entre 16 et 28 kg/m³. Elles se distinguent par une structure alvéolaire très fine et peu ouverte, qui génère une mauvaise circulation de l’air et une évacuation de l’humidité médiocre. De plus, cette matière manque de confort en profondeur, et offre une faible longévité.
  • Les mousses polyuréthanes haute résilience (appelées également matériaux HR ou mousses HR) :
    Ce sont des mousses nettement supérieures et plus techniques, reconnaissables grâce à leur densité qui se situe toujours entre 30 et 60 kg/m³. Elles se distinguent par une structure alvéolaire grosse et très ouverte, qui a pour effet une très bonne circulation de l’air et une bonne évacuation de l’humidité. Ce matériau permet également d’obtenir un confort progressif et élastique, important pour un meilleur maintien du corps, couplé avec une excellente longévité.

Voici pourquoi Oniros utilise dans la conception et la fabrication de l’ensemble de ces produits exclusivement des matériaux HR.

Densité et indice de fermeté ?

Le confort d’une mousse, est souvent associé à tort à sa densité (kg/m³). Mais cette croyance comme quoi plus la densité est importante et plus le matériau est dur est totalement fausse. La notion de densité exprime uniquement la quantité de matière, et non le confort.

L’élément majeur qui va jouer sur la souplesse ou la fermeté de la mousse est une autre mesure très précise, exprimée en kPa (kilopascal). Cette mesure est totalement indépendante de la densité. En effet, de nos jours, il est techniquement possible de fabriquer une mousse de la densité que l’on souhaite, avec la possibilité de lui donner un confort allant de très ferme à très souple.

Pour plus de transparence, et pour faciliter la bonne compréhension du confort de ces produits, Oniros a décidé de traduire rigoureusement la valeur de l’indice kPa de tous ces matériaux (présent sur les fiches techniques).

0